L’alibi typographique

La dernière vidéo de Sigur Ròs signée Ryan McGinley = Antonioni + David Hamilton, un parfum revival seventies à l’évanescence hyposodée (1). Dans la veine photographique de l’adolescence : Kurland, Henson… et bien d’autres pas toujours aseptisés tels Larry Clark ou Gus Van Sant (tendance Gerry).


Sigur Ròs: Gobbledigook, 2008


Michelangelo Antonioni : Zabriskie Point (extrait), 1970

(1) Qui s’efface sans laisser de trace salée… Antonioni, tout le contraire. Imprégnation immanente à l’élégance corrosive.

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi

1 commentaire pour ″L’alibi typographique″

  • « Sansan »
    le 23 juin 2008 a 20:30

    -

    juste ce qu’il faut pour s’évader avant les exams, merci!