Looking for Arko

arko-anthoarkoantho2arkoantho3arkoantho6Pour annoncer la prochaine exposition Looking for Arko, du 21 novembre au 20 décembre, dans la galerie éponyme, des travaux des refonte de son identité visuelle par Muriel Issard et François Havegeer, Anthony Fabre, Angeline Ostinelli et Antoine Bertaudière et l’ensemble de la promotion de Bts Cv 2e année 2008-2009 de l’Ésaab, je vous propose un petit éclairage sur le travail d’Anthony Fabre (illustrations).

Anthony aime les fausses évidences de la simplicité, l’humour à froid du contre pied et de la feinte de corps. Anthony aime jouer avec les hiérarchies culturelles. Récemment diplômé avec brio, il est revenu à Nevers proposer des identité qui revendiquent avec la sagesse des arts martiaux et de la philosophie extrême orientale les faiblesses de la galerie, son manque de moyens, son aménagement intérieur naïf, comme autant de forces identitaires.

Ainsi il s’attachera à la figure symbolique par excellence, le drapeau. Drapeau ou fanion qui deviendra, décliné en couleurs franches et sympathiques, l’acteur de petits scénarii burlesques animant les documents de communication. Jusqu’à la cime du batiment pour offrir un effet signalétique saisissant ou aux piques qui viennent, les soirs de vernissage, proposer leur fonctionnalité conviviale aux apéritifs précaires des amateurs d’art neversois. Une identité drolatique et critique qui vise aussi à dédramatiser le rapport à l’art contemporain. Vanitas vanitatum…

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi