Objects in the mirror are closer than they appear #4

objectsinthemirrorobjectsinthemorror2walden___vegas_webObjects in the mirror are closer than they appear est la mention sécuritaire gravée, aux États Unis, sur les rétroviseurs des voitures. Objects in the mirror are closer than they appear est aussi un projet mené par Antoine Marchand, Etienne Bernard et Jean-Marc Ballée : une expérience qui s’apparente à une entreprise de libération ou d’altération des espaces de la communication visuelle. Après avoir fait d’une affiche 120*176, un support d’exposition pour leur deux premières éditions. Après avoir déroulé leur questionnement des pouvoirs de l’image sur douze pages du N°48 de l’hiver 2008 du magazine 02 par une sorte d’odyssée graphique à la fois fascinée et critique dans les paysages de Los Angeles (illustrations 1 et 2). Une mégalopole mythique posée comme « métonymie de la communication de masse » mais aussi comme territoire possible de résistance, rappelant que la Calarts « mythique école d’art établie par Walt Disney au début des années 60, à Valencia, [si elle] ambitionnait au départ de former les futurs illustrateurs de ses films d’animation » finit par accoucher de Mike Kelley et de Jim Shaw !
Le quatrième moment du projet prend maintenant la forme d’une exposition présentée, du 10 septembre au 31 octobre 2009 à la fondation nationale des arts graphiques et plastiques. Elle poursuit son parcours plus ou moins initiatique des horizons américains du branding en tentant d’« appréhender l’espace du lieu d’art comme un espace potentiellement graphique » avec les collaborations de A Constructed World, Jean-Marc Ballée, Justin Beal, Jon Campbell, Tacita Dean, Peter Friedl, Cyprien Gaillard, Peter Goin, goldiechiari, Dan Graham, Mickael Heizer, Eva Jospin, Paola Pivi, Sébastien Pluot, Richard Prince, David Renaud, Yan Sérandour, Jason Simon, Madeleine Smith-Champion et THE DOR.

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi

2 commentaires pour ″Objects in the mirror are closer than they appear #4″