Brainch

d17
Aux côtés de la revue Textimage, de Théorie du design graphique par Vivien Philizot, de Merci Georges par Catherine Guiral, d’Objets livre par Olivier Marcellin, des articles de Jérôme Dupeyrat, Brainch propose un nouvel espace théorique et critique en ligne au graphisme, sous l’égide de Stéphanie Vilayphiou et Alexandre Leray, soit le studio Stdin.

Illustration : Exposition Consortium autoportrait de Pierre Joseph.

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi

1 commentaire pour ″Brainch″

  • le 20 mai 2010 a 13:58

    -

    Bonjour Thierry, et merci pour cette note. Je me permet d’apporter quelques précisions concernant Brainch. La version en ligne est une version de travail semi-publique. Il ne s’agit pas d’un projet dédié au design graphique même si il est né de la volonté de proposer à la réécriture un des mes textes intitulé An Ongoing Manifesto For Processual Design (http://brainch.stdin.fr/aleray/OngoingManifesto/), dans lequel je propose un design se focalisant sur les processus sociaux et autres interactions humaines plutôt que sur la production d’objets.

    Constatant qu’il n’existait pas de logiciel permettant à la fois l’écriture collective et critique nous avons décidé avec Stéphanie de créer le nôtre, en s’inspirant des pratiques du logiciel libre, et en détournant un de leur outil (GIT, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Git).

    Brainch permet à ses praticiens de dupliquer et de modifier les textes de leurs pairs. Plusieurs versions d’un texte peuvent exister parallèlement, et peuvent à tout moment se recombiner ou non selon les convergences ou divergences d’opinions de leurs propriétaires. Ainsi, contrairement à un wiki classique où le fait pour ses utilisateurs de tous travailler sur une unique copie les oblige à aboutir à un consensus mou, Brainch permet aux auteurs d’exprimer librement leurs opinions personnelles.

    Chaque copie d’un texte est accompagnée de l’intégralité de son histoire (auteurs, versions etc.) ce qui permet à Brainch de devenir un outil critique documentant le processus d’écriture d’un texte, permettant d’identifier les auteurs et leurs contributions, et révélant les relations — accords et conflits — entre les différents protagonistes.

    Pour nous la prochaine étape sera un travail sur le design visuel, la vulgarisation des termes employés, et la navigation graphique à travers les versions d’un texte et leur historique. Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà créer un compte et venir modifier les textes présents, ou mettre en ligne les leurs (à conditions qu’ils soient publiés sous une licence le permettant, par exemple la licence Art Libre http://artlibre.org/licence/lal).

    Merci!