Rétro futur

Dans le sillage de Pierre Faucheux, Jacques Darche fut avec Massin, Jacques Daniel, Claude Bonin-Pissaro ou Jeanine Fricker, un des animateurs du renouveau du livre français d’après guerre et de ses clubs de défense de l’exigence typographique : Club français du livre, Club des libraires de France, Club du meilleur livre ou Cercle du livre précieux. Le traitement par Jacques Darche du « générique » d’entrée dans les matières de ce merveilleux Jules Verne de 1955, De la terre à la lune / Autour de la lune pour le Club français du livre s’inscrit bien dans ce que Massin rapporte de l’esprit des typographes de l’époque. « Je n’ai jamais été bibliophile, je ne m’intéresse pas du tout à la production de luxe. J’ai toujours été contre les grands livres morts. Avec le Club français du livre, on a voulu introduire dans le livre courant, objet statique, les méthodes dynamiques du cinéma, de sorte qu’en tournant les pages il se passe quelque chose… »

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi