De Stihl

stihlstihl2stihl3destihl3de-stihl5destihl2destihl56418995715_e1cd255de56419104179_87e6aee7726419221917_09d50e71ce6419798771_12ee6de2ef6419800383_a0a93d4d0edestihlPlacer sa pratique sous la bannière bruyante des tronçonneuses Stihl, reines de la forêt, plutôt que sous le pavillon moderniste du Stijl, cette recherche du style absolu susceptible d’en finir avec la notion même de style, c’est ce que tente Olivier Lellouche dans l’espace-temps du Stihl Camp.

Une Zone Autonome Temporaire qui réanime l’autogestion solidaire sensible aux matériaux naturels du « design pour tous » d’un Enzo Mari, du moins avant que ce dernier ne cède les droits de sa Do It Yourself Chair à Artek pour la commercialiser contre la modique somme de 234 €…

Un atelier manifeste qui organise les flux énergétiques de vapeur et de poétique intelligente et facétieuse entre la production de chaises en bois cintré, de toute une galaxie de documentations graphiques assurée par Olivier Lebrun ou de repas pour tous concoctés par Maori Murota

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi