Here and there

herethere91herethere92herethere95herethere96herethere84herethere81herethere82_v2herethere7cover-_v2herethere71_v2herethere6frontLe Travail graphique de Kazunari Hattori pour la revue voyage, mode et art Here and there de Nakako Hayashi est absolument remarquable. À la fois relâché et juste, cultivant un étrange mode presque serein, contemplatif et distant de la stratégie moderniste de la superposition qui relève pourtant à priori de l’esthétique du choc. Tout flotte en douceur et étrangeté. Me reviennent alors à l’esprit ces phrases de Barthes relevées par Élodie Royer et Yoann Gourmel dans le FAN n°1 pour appuyer leur texte sur l’esthétique japonaise de l’impermance tranquille du mono no aware et qui ouvraient l’Empire des signes : « Le texte ne ‹ commente › pas les images. Les images ‹ n’illustrent › pas le texte : chacune a été seulement le départ d’une sorte de vacillement visuel, analogue peut-être à cette ‹ perte de sens › que le zen appelle un satori ».
Source des images : l’extraordinaire Stand Up comedy.

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi