Jurisprudence

Une affiche du studio Devalence (photo Marc Domage) annonçant la performance plaidoirie pour une jurisprudence pour vous dire que je serai accaparé par les jurys de fin d’année pendant quelque temps.

Patrick Bernier et Olive Martin travaillent à la rencontre des champs de l’éthique, du politique, du légal, du légitime et de l’art. Notamment ils s’intéressent à la figure de cet autre par excellence qu’est le sans papier, le migrant, le clandestin qu’ils invitent sous différentes formes à des collaborations artistiques.
Plaidoirie pour une jurisprudence est une performance des avocats Sylvia Preuss-Laussinotte et Sébastien Canevet, proposée de nombreuses fois depuis 2007 par Patrick Bernier et Olive Martin. Sylvia Preuss-Laussinotte et Sébastien Canevet, spécialisés respectivement en droit public des étrangers et en droit civil de la propriété intellectuelle, plaident en robe devant le public pour inviter la présidente d’un tribunal administratif à faire jurisprudence en cassant la décision préfectorale de reconduite à la frontière prise à l’encontre de leur client, en considérant qu’il est le coauteur, le dépositaire et l’interprète exclusif d’une œuvre immatérielle et in progress (cf. la nouvelle Conte pour une jurisprudence, 2004, de Patrick Bernier), et à ce titre protégé par les dispositions du code de la propriété intellectuelle. Avec ce projet artistique de collaboration, celui qui est toujours défini par son manque, le sans-papier, le sans nom, le sans droit, acquiert soudain l’autorité de l’auteur. « Là où la Préfecture voit en X. un étranger, nous voyons d’abord un auteur. »

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi

3 commentaires pour ″Jurisprudence″