Pansaers

L’édition que Thibaut Meltz et Alexandru Balgiu viennent de mettre en forme pour le compte de la collection Cheval Vapeur, du Novénaire de L’attente, ce poème que Clément Pansaers adresse à un fils « conçu non incarné », durant les neuf mois de sa conception, cultive un sens savant et savoureux du détail spirituel et revendique l’esprit de liberté de l’écrivain pré-dadaïste, jugez plutôt :

« 1 Thibaud vend des chaussures le lundi,
le mardi et le mercredi. Alex enseigne le jeudi
et le vendredi. Le reste du temps, ensemble
ou séparément, ils collectionnent des livres
et parfois les mettent en page. 2 Cette fois,
c’est grâce à Renaud et François, arrivés à cheval.
C’est donc un samedi que Novénaire de l’attente
fut conçu. Précisément, c’était un mercredi
lorsqu’il s’est incarné (à cette époque Thibaud
vendait des chemises le lundi, le mardi et le samedi
tandis qu’Alex enseignait le vendredi et le jeudi).
3 Clément attendait Ananga dans un numéro
de Résurrection. Le cheval? Un amas visible de fines
gouttelettes d’eau de condensation en suspension
dans l’atmosphère. Quant au livre, il devait avoir
le systole noble et diastole vulgaire. 4 Le format
de la collection? Retourné. Le pantone choisi?
Un vrai caca de bébé, qui mange de bons légumes.
Un mystérieux papier trouvé? Des chutes du Bar
Nicanor, lui-même imprimé en caractères sépia
sur papier orangé. Pourquoi? Dada. 5 Le feu
gazouillait. Il était temps de dessiner quelques lettres
échappées d’un générique de Michelangelo Antonioni
lors d’une virée nocturne, et de récupérer dans
un carton égaré à l’ouest de Beverly Hills une
variété abrupte de Courier, au duodénum généreux.
6 La chasse, désormais constante, faisait jouer
les délicats alinéas avec une joyeuse systématique.
Une boîte de garaldes acérées fut achetée pour
Fabrice (afin qu’il note ses notes, Clément lui a prêté
son monogramme décomposé—recomposé).
7 À l’heure du goûter (toujours ce même mercredi),
un gâteau du douanier Rousseau fut mangé avec
une délicieuse absurdité tandis que quelques miettes
s’étaient glissées entre les pages en un mystérieux
hommage à un exégète gourmand. 8 Et puis tout
le reste (du livre) on l’a entassé sur la quatrième.
C’est Matthieu (il a préféré le sandwich Sodebo) qui
l’a goulûment imprimé pendant qu’Olivier (manteau
cuir noir, 110 kilos) regardait le match de rugby.
9 C’était un vendredi. »

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi