Toorop

tooroptoorop8toorop2toorop3toorop4toorop5toorop6toorop7Les trop discrets sur la toile Wijntje van Tooijen et Pierre Péronnet viennent de signer un très beau catalogue pour l’exposition des incroyables toiles hiératiques de Charley Toorop. Cette artiste néerlandaise qui cultiva un genre de naturalisme étrange, brutal et dénudé. Et d’autant plus étrange qu’il s’obstinait à scruter les apparences du réel au beau milieu d’amis modernistes, Gerrit Rietveld, Mondrian ou De Stijl, tout consacrés à l’abstraction plus ou moins ornementale.

Un très beau livre qui accuse sa structure en deux temps de démonstration puis de monstration des œuvres par une couverture complexe combinant le dos carré et le pli accordéon. Les deux volumes de la critique théorique et du catalogue des œuvres sont ainsi distingués et reliés par une sorte de mur d’exposition jouant la frise chronologique des autoportraits de l’artiste. Comme un hommage élégant et subtil, presque classique, au style graphique hollandais d’hier et d’aujourd’hui.

digg-moi |

Transmettre





email-moi | imprime-moi