Archives par auteur: Renaud

publie par Renaud|

Légèreté de plus en plus estivale

Curieusement, nos posts s’emboîtent. Thierry vous parlait il y a quelques jours du site Poptronics réalisé par Toffe, puis moi hier de Fatboy Slim et d’Antonioni. Emboîtez le tout et vous avez le dernier clip (toujours aussi seventies) de Fatboy Slim (BPA) dont vous retrouverez tous les détails ici.

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Antonioni >< Coppola

L’original : Michelangelo Antonioni, Zabriskie Point, 1970 (musique Pink Floyd)

La copie : Roman Coppola (fils de, frère de), Gangster Tripping’, 1998 (musique Fatboy Slim)

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

L’alibi typographique

La dernière vidéo de Sigur Ròs signée Ryan McGinley = Antonioni + David Hamilton, un parfum revival seventies à l’évanescence hyposodée (1). Dans la veine photographique de l’adolescence : Kurland, Henson… et bien d’autres pas toujours aseptisés tels Larry Clark ou Gus Van Sant (tendance Gerry).


Sigur Ròs: Gobbledigook, 2008


Michelangelo Antonioni : Zabriskie Point (extrait), 1970

(1) Qui s’efface sans laisser de trace salée… Antonioni, tout le contraire. Imprégnation immanente à l’élégance corrosive.

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Badly Spelt

Peter Bruce alias Badly Spelt, lecteur assidu de Scott Fitzgerald, signe l’identité du Leeds Met Arts Festival / The End.
Les affiches et invitations se déclinent par département. Quatre mots-clés identifient les temps forts de chaque sous-programmation et font l’objet d’un jeu de découpes et pliages à découvrir via l’animation.

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Jury Sint-Lucas à Gand

Je viens de passer deux journées de jury dans la section grafisch ontwerp de Sint-Lucas à Gand en compagnie de Zak Kyes et Jurgen Persijn. Deux très belles journées autour d’étudiants très engagés dans leur travail accompagnés d’une dream team d’enseignants dont vous connaissez sans doute Michael Bussaer, Rondouald Sabbe, Jan Van Hespeel et Inge Ketelers.
Une section très typographique orientée vers ce qui se pratique en Hollande. Elle prépare aux mieux ses étudiants qui, pour les meilleurs, vont intégrer la Jan Van Eyck Academie et Werkplaats où deux étudiants viennent d’être reçus.
Voici un petit aperçu assez limité dans la mesure où j’ai régulièrement oublié de de jouer le petit reporter.

Zak, au centre, et Jurgen, à droite…

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Jury du 25

Dernière ligne droite avant votre jury de fin d’études.
Je vous encourage à donner bien plus d’ampleur à l’accrochage que vous avez tenté en première lecture.
Je sais que ce jury blanc n’était pas propice à exhalter votre engagement.
Je vous rappelle que le sentiment de tout visiteur s’établit en moins de 5 secondes. Ce sentiment peut évoluer bien entendu mais il sera déterminé par cette première impression. Compter sur le contenu, la singularité ou la qualité intrinsèque de votre travail est bien entendu l’essentiel. Mais ne pas prendre en charge l’accrochage est similaire à un bon livre qui n’aurait pas de couverture (pourquoi pas d’ailleurs), ou pire, aurait une mauvaise couverture…
Pour reprendre mon éternel gimmick… (allez, tous en chœur) :
« La couverture est une promesse que l’intérieur doit tenir »

Un bon accrochage ce n’est pas en mettre plein la vue. Il peut fort bien être extrêmement retenu, voire ténu s’il est tendu. Non, un bon accrochage c’est une articulation sensible et distancée de votre démarche ou approche graphique. Ce ne sont pas toujours les travaux en tant que tels qui forment l’accrochage. Exemple, si vous n’avez que des livres vous pouvez extraire des élements constitutifs qui, mis ensemble sous un forme donnée, cristalisent votre attitude d’auteur et de graphiste.
Il n’y a évidemment pas de recette à appliquer. Soyez simplement en accord avec vous-même et surtout soyez radical (lucide). En tout cas, rejetez la séduction comme la rétention. Il n’y de vraie séduction que naturelle ou parfaitement jouée (tel un art). Ne fardez donc pas votre travail en voulant plaire…

Merci Julien pour l’envoi, à bientôt.

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Jeremie Harper

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Ink#3 > Démocratisation typographique

Ink Magazine
Numéro trois – mai 2008
Polices systèmes : démocratisation typographique!

Ce numéro sortira à l’occasion du week-end d’ouverture du festival des arts graphiques de Chaumont.
Il sera diffusé au 6e Salon de la petite édition, à l’ancienne bibliothèque de Chaumont, les samedi 24 et dimanche 25 mai.

Participants :

à2 c’est mieux
Florence Aknin
Julien Antonescu
BP Foundry
Matthew Carter
Thierry Chancogne
Frédérick Dubouchet
Res Eichenberger
Luc(as) de Groot
François Havegeer
Renaud Huberlant
Muriel Issard
Kidnapyourdesigner
Jean-Baptiste Levée
Killian Loddo
Alan Marshall
Fanette Mellier
Gilles Poplin
Gilles Rouffineau
Mathias Schweizer
Jules Vernacular
Pierre Vanni
Cahier 64 pages agrafé, 190 x 260mm, impression offset 1 couleur.
Prix : 6 euros.
Vente en ligne à partir du lundi 26 juin.

Ink magazine
ink@super-script.com

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Lawrence Weiner

Lawrence Weiner est un artiste conceptuel qui a choisi de procéder essentiellement par textes et typographie, en l’occurrence la Franklin Gothic condensée. Dans ce film, réalisé par Hillman Curtis, il s’explique – d’une voix magnifique – sur ce choix.

Vous y trouverez aussi un documentaire récent sur Stefan Sagmeister.

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

SYSTÈMES GRAPHIQUES, TYPOGRAPHIE & LANGAGE

L’École supérieure d’art et de design d’Amiens ouvre la troisième session de son post-diplôme en design graphique lancé en 2006.

ORIENTATION THÉMATIQUE
Représentation et traitement graphique du langage
Systèmes graphiques et typographiques expérimentaux

OBJECTIFS & DESCRIPTION
Le post-diplôme s’adresse à des diplômés de l’enseignement supérieur. Il a pour objectif de favoriser une réflexion et une expérimentation de haut niveau dans le domaine du graphisme et de la typographie. Il accueille des recherches aux orientations très variées, mais privilégie les questions culturelles et identitaires liées au langage.
Chaque candidat doit proposer un projet de recherche qu’il développera durant une année (octobre-juin). Selon sa nature, le projet pourra aboutir à des résultats très différents, allant de la pure expérimentation à l’accomplissement d’objectifs définis. Il s’agit de valoriser autant les processus que les résultats et d’accorder à chaque participant la plus grande liberté dans la conduite de son projet.
Par ailleurs un axe de recherche spécifique sur la transcription graphique de la langue des signes (LSF) est développé à l’école avec des partenariats universitaires.
Le post-diplôme est encadré par une équipe dédiée. L’Ésad met à la disposition des participants un studio autonome (partagé), ainsi que les ressources matérielles et intellectuelles de l’école.

ENCADREMENT ET DÉROULEMENT
L’équipe d’encadrement a pour rôle la coordination et le suivi des recherches. Elle propose un regard critique et structurant sur chaque projet. Elle apporte des ressources spécifiques en organisant, en fonction du contenu des différents projets, des présentations, des discussions et des conférences. Des personnalités extérieures sont également invitées à intervenir, sous forme de rencontres, workshops et séminaires, afin de conseiller chaque participant.
Les participants sont amenés à communiquer régulièrement, au sein de l’équipe et à l’extérieur, sur l’avancement de leurs travaux et contribuent ainsi à une réflexion collective. L’autonomie de chacun et sa capacité à diffuser son projet sont évaluées au même titre que l’évolution de sa recherche et de sa production.
Le travail de l’année comprend également la conception et la réalisation collective d’une édition rendant compte du déroulement de la session à l’échelle du groupe.
La session s’achève avec la présentation d’un mémoire et d’une soutenance devant un jury composé de l’équipe de coordination, des intervenants réguliers et de personnalités invitées.

Encadrement
Catherine de SMET
Patrick DOAN
Sébastien MORLIGHEM

Intervenants réguliers
Pierre DI SCIULLO
Thomas HUOT MARCHAND
Franck JALLEAU
David POULLARD
Dominique BOUTET

Workshops
(invités pressentis)
Jonathan BARNBROOK
David PEARSON
UNDERWARE

Pour plus de détails, voir le site de l’Esad d’Amiens

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi