publie par Renaud|

2 or 3 things I know

Une alter-ego :

godard’s
2 or 3 things
i know about her

is playing at film forum

and a wonderful fan,
by the name of michael,
just sent me the
film’s poster

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Mevis et Van Deursen au Palais de Tokyo

Mercredi 25 février 2009, 19H30

Palais de Tokyo, Paris.
Accès dans la limite des places disponibles.
Réservation obligatoire : reservation@fsept.net
6 euros, accès conférence + expositions.

Conférence en anglais présentée par
Jérôme Saint-Loubert Bié.
———————————————————————
Armand Mevis (1963) et Linda Van Deursen (1961) se sont rencontrés à la Rietveld Academie d’Amsterdam à la fin des années 80. C’est là qu’ils ont décidé de créer leur studio.

Depuis 1987, ils développent une démarche singulière ayant pour domaines privilégiés l’édition et l’identité visuelle. On peut dire d’eux qu’ils ont contribué à la redéfinition du design graphique aux Pays Bas. Ils ont influencé de nombreux designers, des membres de Experimental Jetset en passant par Jop van Bennekom ou encore Maureen Mooren.
Ils ont notamment créé l’identité de « Rotterdam 2001, Cultural Capital of Europe », et celle du musée Boijmans Van Beuningen à Rotterdam. Dans le domaine de la mode, ils réalisent des publications pour un autre duo : Viktor & Rolf. Ils travaillent également de façon privilégiée avec des artistes contemporains tels que Meschac Gaba, Carlos Amorales, Emmanuelle Antille, Gabriel Orozco, Richard Venlet ou Klaas Kloosterboer, pour lesquels ils ont réalisé des catalogues.
Par dix fois, entre 1992 et 2002, ils ont remporté un prix au concours des plus beaux livres hollandais (Best Verzogde Boeken).
En 2005, ARTIMO a publié « Recollected Work », une monographie écrite par Paul Elliman.

Linda Van Deursen dirige le Graphic Design Department à la Rietveld Academie, (Amsterdam), intervient à Jan van Eyck Akademie, (Maastricht) et à l’université de Yale, School of Art, (New Haven.)
Armand Mevis enseigne à la Werkplaats Typografie (Arnhem), à la Jan van Eyck Academie, (Maastricht) et à l’université de Yale, School of Art, (New Haven.)

Armand Mevis présentera, entres autres, les identités visuelles de « Rotterdam 2001″ et du musée Boijmans Van Beuningen, ainsi que les livres réalisés pour le photographe Geert van Kesteren et l’artiste Carlos Amorales.

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Sort By…Francesca Grassi and Guillaume Mojon

Une sélection de travaux graphiques auto-initiés où vous retrouverez Zak Keyes, Karel Martens, Norm, Paul Elliman, …

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Renaud|

Photo-typographie / Peter Granser







« Depuis qu’il a tourné la page du photo-journalisme, l’Autrichien Peter Granser (né en 1971) explore une esthétique ambiguë, à la frontière de la sociologie. Ni tout à fait ironique, ni tout à fait empathique face à ses sujets, il forge ses motifs. [Peter Granser s'attache] au rêve états-unien, une entrée dans sa production, dont une partie se joue dans des allers-retours culturels et esthétiques entre les deux rives de l’Atlantique. »
Caroline HEURTAULT

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Thierry|

Holidays in the sun


Quelques images du truculent Thomas Mailaender pour souhaiter à tous de bonnes vacances, de bons stages, de bons jobs d’été, de bons projets ou de bons workshops !!

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Thierry|

ésaab fin 2008



C’est la fin de l’année et son cortège de jurys. Quelques images des soutenances de Diplômes Supérieurs d’Arts Appliqués et des dossiers de travaux des Brevets de Technicien Supérieur option image de l’ésaab.
De haut en bas, Sacha Léopold et son diplôme de l’unique dans la série, les Délices Littéraires de Clara Sfarti (BTS), le draw lego, la carte blanche et les recherches typographiques de Jean-Philippe Gras (BTS), le diplôme d’Anthony Fabre sur le thème du football, celui de Gwenael Omnes sur le thème de la mesure, l’académie Fratellini par Chloé Baret (BTS), concepteurs lumière sans frontière et un rapport de stage chez Frédérique Daubal par Emmanuel Martinet (BTS).

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Thierry|

Leur singe


Le collectif issu de l’ésaab Think experimental expose dans la galerie nancéenne de graphisme, My Monkey, du 10 Juillet au 4 Septembre (vernissage le jeudi 10 Juillet à 19h). Il s’agit d’un travail intelligent qui prend le bureautique format A4 comme module pré imprimé pour construire d’intrigants ou drôlatiques Cadavres exquis (le titre de l’exposition). Les mini affiches A4, offertes au quidam, deviennent matériel de co-création et se répandent au delà même de l’espace d’exposition. Générosité explosive du travail collaboratif, radicalité pauvre des arguments graphiques, culture pop jouissive et critique, amour du signe (dont l’homme descendrait) et du dessin…

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Thierry|

Mots compliqués


Le compliqué est étymologiquement ce qui est plié. Ce qui a des plis et qu’il faut déployer pour atteindre à sa complexité. C’est-à-dire, pour faire mon latin, pour atteindre à l’ensemble des notions qui sont assemblées, articulées, agrégées, empilées… en lui.
Le compliqué doit être un peu déplié pour ne pas demeurer confus. Pour que ses composants puissent être repérés dans leur intégrité et leur relations. Pour qu’ils cessent d’être ‘fondus’ les uns avec les autres… Pour qu’ils cessent d’être confondus.
En focus, des qualifications de mots compliqués pour tenter d’éclairer un peu le graphisme d’aujourd’hui.
Premier mot compliqué : le maniérisme.
ci-dessus l’ordigami box d’Étienne Cliquet

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Thierry|

Étapes: spécial diplômes

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi
publie par Thierry|

Objects in the Mirror are closer than they appear


Jean Marc Ballée poursuit son expérimentation du questionnement des statuts, espaces et autres temporalités du graphisme, de la fiction cinématographique et de l’exposition artistique avec un nouveau projet mené avec les commissaires d’exposition Étienne Bernard et Antoine Marchand.
Objects in the Mirror are closer than they appear projette de transformer la banale affiche format Decaux 120*176 en espace d’exposition pluriel, nomade, léger et ambigu.
Le premier opus fut présenté dans la vitrine de la galerie Frédéric Giroux au printemps. Le deuxième le sera à partir du samedi 28 Juin dans le cadre de l’exposition Los Angeles confidentiel du Centre d’art du Parc Saint Léger. Yeah !

digg moi |

Transmettre





email-moi | imprime moi